Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Bal tragique, suites

B-black-pt Here the summary in English

 Le bal de l’extrême droite qui s’est tenu le 24 janvier dernier au palais impérial, à l’initiative du FPÖ (le principal parti d’extrême droite du pays), fait encore parler de lui. Les propos scandaleux du préfet de police, Gerhard Pürstl, au surlendemain du bal, avaient déjà été évoqués dans ces colonnes. On a  appris depuis que ce dernier avait été dans sa jeunesse membre d’une des corporations étudiantes et une manifestation pour exiger sa démission a été organisée le vendredi 7 février. On comptait environ 500 à 700 personnes et sans doute autant si ce n’est plus de policiers, en uniforme et en civil (cf. mes photos).

Mais le prolongement le plus intéressant, et sans doute le plus inattendu pour beaucoup, c’est le rôle des organisations internationales siégeant à Vienne dans la légitimité qu’elles peuvent approter. La capitale autrichienne est le siège de l’OPEP mais la ville est aussi celle du secrétariat de l’ONU (avec Genève et Nairobi, le siège étant à New York). Placée sous l’égide de l’ONU ont trouve également l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Or, dans le reportage réalisé par la télévision du FPÖ, on voit et on entend un employé de l’AIEA qui explique tout le bien qu’il pense de ce bal : « beautifully organized, wonderful food, everybody is extremely nice and polite, it’s a great place to meet people I haven’t met before ».

Lire la suite

11 février 2014 Posted by | Autriche, Extrême droite | , | 11 commentaires