Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Population Boom! – Un film explosif à ne pas rater

boom-ptWerner Boote fait partie des réalisateurs autrichiens les plus en vue depuis que son film, Plastic Planet, sur les dangers liés au plastique, a fait le tour du monde. Réalisé en 2008, il est sorti en France en avril 2011 ainsi que dans une vingtaine d’autres pays, fait exceptionnel pour un documentaire. Le 17 septembre dernier, Boote présentait son nouveau film, Population Boom!, à Vienne, au Gartenbaukino, le plus grand cinéma d’Autriche avec son unique salle de 736 places. Une bonne partie du gratin du cinéma autrichien était présent à cette première pour découvrir ce nouvel opus traitant du thème de la surpopulation. Depuis Malthus, la thèse est récurrente, récemment remise au goût du jour lorsque la population mondiale a passé la barre des sept milliards d’individus. C’était officiellement  le 31 octobre 2011, jour d’Halloween, et le réalisateur en profite pour faire état des thèses les plus macabres. Nous serions trop sur terre, ce qui causerait l’épuisement des ressources, générerait la pollution et expliquerait la misère de nombreux pays en voie de développement. Se rendant dans une dizaine de grandes villes (New York, Mexico, Tokyo, Nairobi, Dhaka, Delhi…) mais aussi dans des villages et des étendues vides, Werner Boote mène l’enquête. D’où vient ce discours malthusianiste ? Pourquoi est-il tenu par les plus riches (que ce soit Ted Turner, fondateur de CNN, ou Mukesh Ambani, un millionnaire indien) ? De nombreux spécialistes de la question interviennent et rapidement, le spectateur comprend qu’il n’y a pas trop d’hommes sur Terre… mais trop de pauvres ! Ce n’est pas la surpopulation qui cause la misère mais la misère qui cause l’exode rural et qui empêche les plus pauvres de partir dans les espaces vides. Et si l’idée même de surpopulation était une invention des riches pour réduire les populations de pauvres ?  Lire la suite

18 septembre 2013 Posted by | Autriche, Immigration | , , , | 5 commentaires