Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Quand l’hôpital collabore avec la ‘police des étrangers’

akh3-600x367-ptDeux histoires récentes ont jeté un trouble sur les hôpitaux viennois. A la mi-août, une jeune irakienne de 33 ans s’est rendue à l’hôpital général de Vienne (AKH, un des plus grands d’Europe) car, enceinte de cinq mois, elle ressentait de vives douleurs. La patiente étant sans sécurité sociale, l’AKH ne l’a pas gardée mais a mis en place, à distance, un accueil dans l’hôpital catholique Saint-Joseph (sur lequel j’ai déjà écrit, à propos de la médecine à deux vitesse). Seulement, pas d’ambulance, rien, la jeune femme devait aller à l’autre hôpital par ses propres moyens. Là-bas, suite à un « problème de communication », la patiente a dû partir et c’est dans un hôpital de Haute-Autriche qu’elle fut enfin acceptée… pour qu’on évacue de son utérus un bébé mort. Comme souvent, ce sont les commentaires à la fin des articles qui sont les plus inquiétants :

sous le pseudo Civiv33 on lit par exemple « typique. Rien foutre, faire des enfants et nous les contribuables on paye les factures !! » (Typisch. Nix arbeiten, Kinder produzieren und wir Steuerzahler begleichen die Rechnungen!!). Lire la suite

10 septembre 2013 Posted by | Autriche | , , , , | 2 commentaires