Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’ombre du conflit israélo-palestinien à Vienne

Le drapeau que nous ne verrez pas si tôt à Vienne…

(traducción al español) Pendant la semaine d’affrontement entre Israël et la bande de Gaza qui a causé la mort de plus de 160 Palestiniens (dont 70 civils) et six Israéliens (dont quatre civils), il y a eu des manifestations à Vienne… qui reflètent assez bien – hélas – la mentalité des groupes de soutien. Pendant les bombardements de Gaza qui ont duré du 14 au 21 novembre, en réponse aux tirs de roquettes recensés sur cette page, il y a eu quatre rassemblements à Vienne, trois en solidarité (exclusive) avec les habitants de Gaza, et une (tout aussi exclusive) en solidarité avec Israël, appelant à « libérer Gaza du Hamas ».

Le vendredi 16 d’abord, c’est au son de « Israël terroriste » qu’environ 200 personnes ont manifesté (source). Rien sur le Hamas et les tirs de roquettes, les manifestants appelaient à soutenir le droits des Palestiniens à se défendre. Une prière de rue (musulmane !) fut improvisée (photo). La plateforme appelant à manifester se nomme « Gaza doit vivre » (Gaza muss leben).

Le mercredi 21 novembre, c’était le tour des personnes soutenant Israël, avec environ 300 manifestants rassemblés en soirée à côté de l’opéra. Certains groupes appelant à stopper l’armement nucléaire iranien étaient également représentés. Aucune précision n’était apportée sur les moyens de « libérer Gaza du Hamas » (free Gaza from Hamas) et implicitement, il s’agissait bien de défendre les bombardements israéliens. (source)
Le jeudi 22, les « femmes en noir » étaient devant la maison de l’Europe, défendant le droit d’existence de la Palestine… et implicitement, là aussi, contestant le droit d’existence d’Israël (comme un des manifestants me l’a déclaré).
Le vendredi 23 novembre (jour de prière dans les mosquées ?), une autre manifestation pour les Gazaouis était organisée, avec des slogans plus radicaux comme « Mort aux Juifs ! » (scandé en arabe, cf. source)

Dommage qu’il n’y ait pas eu de manifestations en solidarité avec toutes les victimes, israéliennes comme palestiniennes…

29 novembre 2012 - Posted by | Uncategorized | , , , ,

4 commentaires »

  1. Entendre scander « Mort aux juifs » dans les rues de Vienne… Sale atmosphère de « déjà vu »… Islamistes et nazis : même combat. Le bilan des pertes humaines de ce conflit est extraordinairement faible quand on pense aux milliers de roquettes tirées depuis Gaza (merci dome de fer et défense passive) et aux 1200 frappes israéliennes (ce qui prouve bien qu’elles visaient les infrastructures, stocks d’armes, caches d’armes et zones de lancements de roquettes). Israel a eu aussi le courage de ne pas se lancer dans une offensive terrestre beaucoup plus meurtrière. Aujourd’hui et avec 65 ans de retard les arabes acceptent le plan de partage de la palestine mandataire… Sauf qu’il y a deux autorités palestiniennes en concurrence et en conflit sanglant séparées par un nouveau « couloir de Danzig », qui vont à présent se disputer le pouvoir et surtout les mannes financières européenne et onusienne…
    Et toujours pas de manifs pour les 50 000 morts syriens ou le coup d’état de Morsi…

    Commentaire par Yves | 29 novembre 2012 | Répondre

  2. Dommage que les chiffres qui recensent le nombre d’attaques de roquettes sur Israël émanent exclusivement du Shin Bet, service de renseignements israélien. Au moins les dégâts causés à Gaza par l’offensive israélienne sont un peu mieux documentés, et par des sources internationales. Et quant au « courage » évoqué dans le commentaire ci-dessus, il ne peut que me faire sourire -amèrement.

    Commentaire par Jacques Boutard | 29 novembre 2012 | Répondre

  3. Reconnaître quel « Etat palestinien » ? Le « Hamastan » dans la bande de Gaza ? Le « Fatahland » en Judée et Samarie ? Et quid de l’accord de réconciliation Hamas/Fatah, deux mouvements qui refusent de reconnaître l’Etat Juif et soutiennent le terrorisme contre Israël ?
    Quelques questions : pourquoi cette occultation du terrorisme palestinien ainsi que de la haine des Juifs dans le « système éducatif » et les médias palestiniens? Pourquoi ces silences sur les menaces islamistes pesant sur ce « printemps arabe » ? Pourquoi cette indifférence à l’égard des indépendances réclamées de l’Etat Sahraoui ou de la Corse ?

    Commentaire par Peter Koroly | 3 décembre 2012 | Répondre

  4. Intéressant et brûlant, comme souvent… Il faudrait que je réponde à vous tous, point par point…
    Au lieu de cela, je me permets de laisser la parole à un individu dont la pensée me semble pertinente, et qui s’exprimait dans un journal alternatif tel que je n’en connais pas d’équivalent ici, malheureusement, soit dit en passant.
    A vous de juger !
    http://www.ujfp.org/spip.php?article2562

    Commentaire par Guillaume | 27 février 2013 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :