Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’Arabie saoudite met une babouche dorée en Autriche

Le « Centre du roi Abdallah pour le dialogue inter-religieux et interculturel », vivement critiqué dans l’avant-dernier billet, a donc été inauguré le 26 novembre, dans la très prestigieuse « Hofburg », en présence du secrétaire général de l’ONU, des ministres des trois pays impliqués (Autriche, Espagne et Arabie saoudite), ainsi qu’un gradé du Vatican car cet « Etat » a le statut d’observateur au centre. Le matin, un symposium était organisé dans l’un des hôtels les plus chics de la ville (le Hilton). Je m’étais inscrit pour voir de l’intérieur ce qu’était ce centre. Dès l’enregistrement, chacun recevait un énorme classeur high-tech avec la présentation sur papier glacé de tout le programme, des orateurs, des institutions présentes etc. Grand luxe ! Dans l’atelier où je m’étais inscrit, portant sur les programmes culturels, l’assistance avait de quoi surprendre pour un athée comme moi : des religieux partout ! En entrant, j’ai été surpris de voir une quinzaine de tables rondes de 10 personnes, déjà bien remplies. Au fond de la salle,une table rassemblait des femmes diversement voilées. Je me suis dit que c’était là que devais m’installer. w²Surprise, elles m’ont presque toutes tendu leur carte de visite ! La majorité d’entre elle venait d’Arabie saoudite. Lors des exposés, il était question du roi bienfaiteur et du dialogue, de la tolérance, du dialogue nécessaire, de la tolérance prometteuse ou encore de la dialogue fructueux. Après chaque présentation, quelques questions étaient possibles. Je me suis levé pour questionner les conférenciers sur ce qu’ils entendaient par tolérance : « S’agit-il de tolérer les Juifs, qui à l’heure actuelle ne sont pas admis en Arabie saoudite ? Si ce n’est pas le cas, cette tolérance concerne-t-elle alors les homosexuels, actuellement punis de la peine de mort dans le pays ? ». Cela a suscité un certain froid et en même temps j’entendais fuser des petits commentaires à voix basse. Le modérateur a préféré recueillir d’autres questions et bien sûr, aucune réponse ne m’a été donnée. Pour le déjeuner, c’était vraiment l’opulence, même si bien sûr l’alcool était proscrit (ils ne vont quand même pas tolérer ceux qui aiment prendre un verre avec leur repas !). Même chose pour les infrastructures : si la langue officielle était l’anglais, trois traductions simultanées étaient proposées (en arabe, allemand et espagnol). En sortant, je me disais que si le gouvernement autrichien venait à être à court d’idées, ils pourraient penser créer un centre dont la direction serait confiée au Vatican, pour le planning familial ou la lutte des droits des LGBT ! L’Arabie saoudite est aussi compétente en matière de dialogues inter-culturel ou inter-religieux… qu’en ski alpin ou en construction d’igloos !

Une centaine de personnes du comité de direction, salafistes et wahhabites de toute catégorie, vont bénéficier du statut diplomatique. L’équipe dirigeante, ramassis de militaires et d’hommes politiques, n’est aucunement qualifiée pour aborder les questions de dialogue interculturelle. Il s’agit simplement d’offrir à l’Arabie saoudite une belle vitrine en Europe, pendant que les salafistes et wahhabites iront prêché la haine dans les mosquées autrichiennes.

En soirée,  les Verts et « l’Initiative des musulmans libéraux d’Autriche » ont organisé une petite protestation (photos ci-contre). On n’a pas fini de parler de centre scandaleux (accepté, rappelons-le,  par les sociaux-démocrates et les chrétiens-démocrates). A suivre…

Complément

27 novembre 2012 - Posted by | Autriche | , , , ,

6 commentaires »

  1. tiens, les neo nazis FPÖ & BZÖ ont oublies de crier au scandale, ou j’ai loupe ca?

    Commentaire par Anonyme | 27 novembre 2012 | Répondre

    • Le FPÖ s’est prononcé contre (cf. premier billet sur le sujet).

      Commentaire par segalavienne | 27 novembre 2012 | Répondre

      • ah, j’avais donc loupé (ou oublié) ca. Merci.

        Commentaire par Pierrot | 27 novembre 2012

  2. Belle intervention! ah ah ah ! Les saoudiens sont des cul-terreux incultes plein de fric. Leur culture pourtant si historiquement riche est morte avec l’avènement du pétrole. Triste.

    Commentaire par Anonyme | 27 novembre 2012 | Répondre

    • En france c’est le quatar qui rachete tout, en autrie c’est un autre grand pays democratique (grand copain avec les us) qui va faire la meme chose. Comme l’autriche n’est pas un pays laique, c’est surement plus simple d’ouvrir ce type d’infrastructure directement. En france il faut le faire par des moyens plus detournes. Le resultat est le meme a moyen terme.
      Je ne crois pas qu’il faille melanger la culture et la religion, c’est bien la le probleme. Sinon on peut aussi se souvenir des croisades, une grande periode pacifique de l’eglise catholique.

      Commentaire par Pierrot | 27 novembre 2012 | Répondre

  3. et en attendant, leur collèges hongrois bougent: « Hongrie: Un député d’extrême droite veut compter les juifs »
    http://www.20minutes.fr/ledirect/1051000/hongrie-depute-extreme-droite-veut-compter-juifs
    Ceux en Grèce ne perdent pas leur temps non plus: reuters de septembre: « Les néonazis grecs s’en prennent aux vendeurs immigrés ambulants » http://youtu.be/DlctGLOnjSo

    Commentaire par Pierrot | 27 novembre 2012 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :