Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Graz la rouge ?

Ce n’est pas montre communiste qui envahit la ville mais le musée d’art moderne inauguré en 2003 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Kunsthaus_Graz)

C’est habituellement la capitale, Vienne, que l’on surnomme « Vienne la rouge« , en référence à la période de l’Entre-deux-guerres, avant l’Austrofascisme qui débute en 1934. Cette période qui fit récemment l’objet d’une exposition remarquable, « Kampf um die Stadt » (« Combat pour la ville », cf. cet article en anglais), était marquée par la construction de logements sociaux. Vienne détient d’ailleurs avec la Karl-Marx-Hof le record officiel du plus long bâtiment réservé à des logements sociaux (1100 m de long !).  Le ‘rouge’ de Vienne la rouge, c’était la couleur du parti social-démocrate, le SPÖ, aujourd’hui au pouvoir, en coalition avec les chrétiens-démocrates de l’ÖVP au niveau national, avec les Verts au niveau de la ville de Vienne.

A Graz, le ‘rouge’ est celui du Parti communiste autrichien, le KPÖ, qui lors des élections municipales du 25 novembre 2012 a atteint le score étonnant de 20,1% (contre 11,2 aux dernières élections). C’est une des spécificités de l’Autriche, alors que le KPÖ a obtenu 0,76% aux dernières élections législatives (sept. 2008), ils ont une longue histoire à Graz, la capitale de la Styrie et deuxième ville du pays (avec 270 00 habitants, derrière Vienne, 1,7 million, et devant Linz, 190 000). Ce succès du KPÖ est dû sans nul doute à l’adjointe au maire chargée du logement, Elke Kahr, à la tête d’une liste réellement paritaire. Alors que le parti s’était surtout profilé au début des années 1990 avec une ligne hostile à la construction européenne, allant jusqu’à comparer l’adhésion de l’Autriche à l’Union européenne, effective en 1995, à l’Anschluss de 1938, depuis quelques années le KPÖ s’est rapproché de la gauche européenne représentée par le Front de Gauche en France ou die Linke en Allemagne. Comme dans ce pays, chaque électeur autrichien dispose de deux voix, l’une pour élire directement une personne, l’autre pour un parti (qui enverra ses représentants à la proportionnelle, à supposer que le parti passe la barre des 5%). Elke Kahr a été la candidate qui a reçu le plus de votes directs, devançant le maire, Siegfried Nagl (ÖVP). Seule ombre au tableau, l’essor de l’extrême droite, à nouveau. Le FPÖ, qui passe de 11 à 14%.

Des négociations ont débuté pour la construction de la nouvelle équipe municipale, mais le KPÖ, deuxième force politique, a bien sûr exclu tout accord général avec l’ÖVP. Avec un parti communiste à 20%, même si c’est au niveau local, l’Autriche n’a pas fini de nous surprendre.

Compléments

26 novembre 2012 - Posted by | Uncategorized | ,

6 commentaires »

  1. Bon article. Il ne faut pas oublier d’ou viennent les verts dans les annees 80/90, quand le KPÖ finit de s’ecrouler. Beaucoup des verts « connus » dans les annees 90 sont des anciens….communistes/marxistes. Par exemple, Peter Pilz, grand pourfendeur de la défense de…tout et n’importe quoi, pouvu qu’on en parle, est issu d’un mouvement marxiste. etc.
    Un ami qui habite dans le 17eme m’expliquait l’année dernière que les vert qui veulent imposer -c’est la démocratie verte- les parkpikerl dans tous vienne, et bien il y aura une petite zone épargnée dans le 17eme, car une célèbre élue verte des années 90 y gare son 4*4 tous les matins, pour sortir son vélo et le mettre dans le tram pour aller au parlement. Et donc elle veut pouvoir continuer a se garer tranquillement.

    Commentaire par Pierrot | 26 novembre 2012 | Répondre

    • Merci. Sur le stationnement, je ne crois pas du tout qu’une élue verte ait un 4×4, encore moins que sa zone d’habitation soit épargnée. D’ailleurs il n’y a pas d’îlot, cf. http://www.wien.gv.at/verkehr/parken/kurzparkzonen/ausweitung/erweiterung.html

      Commentaire par segalavienne | 26 novembre 2012 | Répondre

      • D’apres le plan, la partie du 17eme dont je parle est bien épargnée…c’est le village gaulois🙂

        Commentaire par Pierrot | 26 novembre 2012

      • Et cette élue verte, ce serait qui ?

        Commentaire par segalavienne | 26 novembre 2012

      • Je vais redemander qui c’est. Cela fait déjà quelques mois qu’on ma raconte cela. C’était a l’époque des discussions pour savoir ou allait s’arrêter la zone bleue….

        Commentaire par Pierrot | 27 novembre 2012

      • Coucou, c’est moi ! J’habite dans le 17e, et, effectivement (pour le moment) la zone bleue s’arrête au départ de la Dornbacherstrasse, où j’habite (arrêt trams 43, 44, 10). Quant à l’élue verte, je n’ai aucune idée.

        Commentaire par Robert | 27 novembre 2012


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :