Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Schamlosigkeit ohne Ende in der Debatte rund um die Beschneidung in Österreich

Tel Aviv, Januar 2012

Ariel Muzicant ist Ehrenpräsident der Israelitischen Kultusgemeinde und immer noch einflussreich in Österreich. Am 27. Juli hat er sich in die Debatte um die Beschneidung eingeschaltet. Sein unseliger Vergleich, ein Verbot der Beschneidung sei „dem Versuch einer neuerlichen Shoah, einer Vernichtung des jüdischen Volkes, gleichzusetzen – nur diesmal mit geistigen Mitteln“ wurde in allen Tageszeitungen des Landes veröffentlicht. Handelt es sich dabei nicht um eine schamlose Respektlosigkeit den Opfern der Vernichtung der Juden im Zweiten Weltkrieg gegenüber, eine Verharmlosung historischen Ausmaß?

Ende Juni hat das Kölner Oberlandesgericht entschieden, die Beschneidung mit religiösem Hintergrund (ohne medizinische Gründe) sei mit einer Körperverletzung gleichzusetzen. Aus diesem Grund haben zahlreiche deutsche Ärzte beschlossen, keine religiös motivierten Beschneidungen durchzuführen. Ende Juli ist es in Österreich in den Vorarlberger Landespitälern zu ähnlichen Entscheidungen gekommen. Landeshauptmann Markus Wallner (ÖVP) hat die Position des FPÖ-Landesparteichefs Dieter Egger Lire la suite

30 juillet 2012 Posted by | Uncategorized | , , | 6 commentaires

Une indécence sans nom caractérise le débat sur la circoncision en Autriche

Ariel Muzicant a démissionné en février dernier de son poste de président de la Communauté israélite de Vienne mais c’est encore lui qui fait la une des journaux, comme président d’honneur. Le 26 juillet dernier, au sujet du débat sur la circoncision, il déclarait au Kleine Zeitung qu’une interdiction de la circoncision « serait à comparer avec une nouvelle tentative de Shoah, une extermination du peuple juif,    mais cette fois-ci avec des moyens intellectuels ». Quelle honte ! Quel manque de respect vis-à-vis des victimes de l’extermination systématique des Juifs !

De quoi s’agit-il ? Fin juin, un tribunal de Cologne, en Allemagne, a décidé que la circoncision pour motifs religieux pouvait être assimilée à une blessure corporelle. De ce fait, de nombreux médecins ont cessé de pratiquer les circoncisions de convenance et fin juillet, c’est dans les hôpitaux publics du Land de Vorarlberg, Lire la suite

30 juillet 2012 Posted by | Autriche | , | 4 commentaires

Necklace or collar, that’s the question!

Click to zoomA tourist in Vienna (Prater), July 12th, 2012. Not to be confused with the islamisation of the city, which is real and already mentioned here on this blog. Around her neck, is it a necklace or a collar? That’s the question!

13 juillet 2012 Posted by | Laïcité, Uncategorized | , | 2 commentaires

Une autre forme d’esclavage moderne

Vienne, juillet 2012, sur la Gürtel (boulevard circulaire)En allemand, le terme usuel pour la prostitution dans la rue est « Strassenstrich ». Cependant, depuis quelques jours on reparle à Vienne « d’Arbeiterstrich », ce sont tous ces Européens de l’Est, surtout des Roumains et des Bulgares (souvent des Roms), qui viennent vendre leur force de travail au noir pour un salaire horaire variant entre 3 et 8 euros de l’heure. L’été dernier j’avais consacré un billet à une jeune slovaque qui vendait des fraises dans une rue piétonne de mon quartier et qui dormait dans un préfabriqué avec d’autres vendeuses, payées toutes les deux 3 euros de l’heure. Jusqu’en 2014, l’accès au marché du travail autrichien est extrêmement limité pour ces ressortissants européens qu’on a du mal en 2012 à appeler « nouveaux ressortissants »  (c’était en 2007 que la Roumanie et la Bulgarie ont rejoint l’Union européenne). Comme c’est commode pour les particuliers Lire la suite

12 juillet 2012 Posted by | Uncategorized | , , , , , , | Un commentaire

« Nouvel arrivage »

« Nouvelles filles », Sechshauser Straße, 15ème arrdt de Vienne, juin 2012

A l’heure où en France le débat sur la légalisation de la prostitution reprend, il peut être opportun de s’intéresser à l’Autriche. Ici, le commerce du sexe est légalisé mais peu de prostituées (car il s’agit essentiellement de femmes) sont reconnues dans leur profession (avec sécurité sociale et retraite). Depuis l’ouverture du Rideau de fer, les prostituées sont de plus en plus aux mains de mafias et viennent presque toutes d’Europe de l’Est (en 2011, on comptait 29 % de Roumaines, 25% de Hongroises, 15 % de Bulgares, 8% de Slovaques, 7% de Nigérianes et 6% de Tchèques). Selon ces statistiques, seules 4 % des prostituées sont autrichiennes. Récemment, suite à des plaintes de riverains, la prostitution de rue (racolage) a été interdite en journée dans un quartier de Vienne (Leoplodstadt) et cinq zones de tolérance ont été créées. Lire la suite

4 juillet 2012 Posted by | Uncategorized | , , , | Laisser un commentaire