Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Dalaï Lama 2, le retour

Le « Dalaï Lama » avec son ami le Hauptsturmführer–SS Bruno Beger (capitaine SS), en 1986

( am Ende ein Video auf Deutsch) Rarement un article de ce blog ne m’a causé autant d’attaques que le précédent, consacré au « Dalaï Lama » (DL). Ces attaques, essentiellement sur Facebook, m’ont été adressées par des personnes d’horizons différents, notamment par une bouddhiste francophone et par un élu du parti socialiste. La première me reproche d’écrire que le DL condamne l’homosexualité. Elle précise qu’il y a pour les bouddhistes « dix actes nuisibles à éviter, dont l’inconduite sexuelle », et que « celle-ci désigne surtout le fait de prendre le conjoint d’un autre, mais inclut aussi l’homosexualité, les rapports sexuels par la bouche ou l’anus et la masturbation ». Dont acte (il ne condamne pas mais estime que c’est « nuisible »). Plus grave, les accusations du style « Faire le lien entre le Dalai-Lama et les SS il n’y a que M. Segal qui ose… (…) Je suis sûr que la République Populaire de Chine apprécie quand des intellectuels occidentaux attaquent ou dénigrent le Dalai-Lama cette fois d’une façon inédite ». Alors que ce soit clair : les ennemis de mes ennemis ne sont PAS nécessairement mes amis. Je condamne fermement l’action du gouvernement chinois au Tibet. Point barre. Seulement, je suis allé ce matin faire quelques recherches et là, stupeur, Heinrich Harrer n’est que la partie émergée de l’iceberg, si l’on s’intéresse aux relations entre le DL et les SS de la première heure. Je suis allé chercher le livre de Gerald Lehner, Zwischen Hitler und Himalaya  : die Gedächtnislücken des Heinrich Harrer, dont je n’avais pu lire hier que des extraits (jour férié). Autant il est exact que Harrer n’avait pas de sang sur les mains, ce n’était qu’un alpiniste raciste, nazi convaincu (dans la SA dès 1933, SS dès 1938)… mais j’ai découvert le cas de Bruno Beger (1911-2009) et là, comme on dit familièrement, c’est du lourd ! L’expédition allemande au Tibet (1938-1939) relevait bien de recherches anthropologiques, il s’agissait de trouver des descendants d’Aryens sur les hauts plateaux afghans, puis au Tibet. Bruno Beger, que l’on voit ici en 1986 avec le DL, faisait partie de l’Ahnenerbe, cette « Société pour la Recherche et Enseignement sur l’Héritage Ancestral », véritable institut de recherches pluridisciplinaire nazi, créé par le Reichsführer-SS Heinrich Himmler le 1er juillet 1935 et intégré aux SS en 1939. Dans son ouvrage de référence, La destruction des Juifs d’Europe (Fayard, 1988), Raoul Hilberg raconte comment « Beger sélectionna à Auschwitz, en 1943, 115 individus vivants qui furent ensuite gazés au camp de Natzweiler, puis, après leur mort, transférés à la Reichsuniversität où officiait Hirt, qui devait transformer les dépouilles en squelettes afin d’établir une collection macabre servant à l’identification des membres de la « race juive » » (ici, voir aussi Friedländer 2008 pp. 767-727 et Ernst Klee dans les références ci-dessous). JAMAIS le « Dalaï Lama » n’a eu le moindre mot pour condamner le passé de son ami. La bouddhiste qui m’a attaqué sous Facebook écrit que « chaque individu a la nautre de bouddha en lui. Même si c’est le plus grand criminel de son temps, cette personne, au fond d’elle-même est bonne. » Est-ce la raison du silence du DL ? Dans le livre de Lehner, publié à après la mort de Harrer, il est écrit qu’en 1994 encore le DL soutenait Beger. Le lien indiqué n’était plus valide mais grâce aux Internet Archive, j’ai pu retrouver le lien, que voici (et d’où est issu la photo ci-contre).

Le DL en 1994 avec deux grands gradés de la SS, Beger et Harrer

On voit encore le « Dalaï Lama » avec Beger, présenté comme « Anthropologist, ethnologist, geographer and physician of the 1939 German Schäfer expedition to Tibet. » Wikipédia relate « In 1974 he was convicted by a German court as an accessory to 86 murders for his part in procuring and preparing the victims of the Jewish skeleton collection at Auschwitz concentration camp. He was sentenced to 3 years imprisonment, the minimum sentence, but did not serve any time in prison. ». Encore un qui a échappé à la justice des Hommes (comme Gross)😦

NB/ Il s’agit cette fois-ci d’un Allemand et non d’un Autrichien !

Sources :

  • Gerald Lehner, Zwischen Hitler und Himalaya  : die Gedächtnislücken des Heinrich Harrer, Wien, Czernin Verlag, 2007
  • Victor & Victoria Trimondi, « Fascist occultism and it’s close relationship to Buddhist Tantrism« , 2003
  • Saul Friedländer, Les années d’extermination. L’Allemagne nazie et les Juifs 1939 – 1945, Paris, Seuil, 2008 (pp. 726-727 pour Beger) – (j’envoie ces pages à qui me le demande)
  • Ernst Klee, Auschwitz, die NS-Medizin und ihre Opfer, 2001, pp. 371-78 (j’envoie ces pages à qui me le demande)

29 mai 2012 - Posted by | Uncategorized | , , ,

4 commentaires »

  1. Voici une investigation particulièrement interessante qui montre le Dalai Lama et ses fréquentations peu recommandables sous un jour nouveau. Jérôme Segal est particulièrement courageux de s’attaquer ainsi à une institution telle que le DL. Le consensus est plutôt de le défendre pour le symbole et la cause qu’il représente. Mais le personnage lui-même en prend un sacré coup avec ces deux articles de JS. Cela risque cependant de rester confidentiel. En effet, peu de médias prendront le risque de publier cela… A moins que…

    Commentaire par Yves T. | 30 mai 2012 | Répondre

  2. Même si il est loin d’être un ignorant, la question est de savoir si son “holiness” lui-même est au courant des exactions de ses amis. Bien-sûr les atrocités liées au régime nazi sont certainement connues, même au tibet, mais est-ce que le DL a pris soin de fouiller dans le passé de ceux qu’il considère comme des amis ? D’ailleurs, serait-ce moral pour lui ?

    Commentaire par Nicowien | 30 mai 2012 | Répondre

    • Oui, bien sûr, depuis le film de JJ Annaud en 1997, le monde entier a publié sur les liens entre le DL et les SS. Stern en Allemagne, Libé en France, the Observer en GB etc. De plus, le DL n’a jamais pris ses distances.

      Commentaire par segalavienne | 30 mai 2012 | Répondre

  3. les nazis sont toujours là….

    Commentaire par N | 5 décembre 2012 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :