Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Des méthodes nazies dans les foyers d’enfants jusqu’aux années 1970 !

Le château Wilhelminenberg fait partie à Vienne des très nombreux édifices du début du XVIIIème siècle qui ont gardé leur éclat, comme le Palais Clam-Gallas qui abrite l’Institut français. Le château est aujourd’hui un hôtel et on y trouve même une très belle auberge de jeunesse, juste à côté, avec une vue imprenable. Seulement, comme trop souvent en Autriche, dès qu’on s’intéresse au passé, le territoire autrichien est un vrai champ de mines. Que le château ait servi dès mars 1938 à héberger la légion autrichienne,  ce n’est pas une surprise, mais depuis quelques mois, un nouveau scandale défraie la chronique : de 1948 à 1977, lorsque la mairie socialiste de Vienne utilisait le château comme foyer éducatif, il y eut des viols collectifs en masse, un système de prostitution contrainte et des violences répétées sur de nombreux enfants. La commission d’enquête se donne un an pour donner des recommandations à la ville. En 10 mois, car l’affaire a été révélée en mars 2011, plus de 800 personnes se sont déjà présentées comme victimes du foyer Wilhelminenberg (lire notamment le témoignage émouvant de deux soeurs)… Bien sûr, on est encore loin des expériences menées à 2 km de là, au Spiegelgrund où, pendant la Seconde Guerre mondiale, environ 750 enfants Lire la suite

20 février 2012 Posted by | Autriche, Catholicisme, Mémoire, Nazisme | , , , , , | 2 commentaires

Homo Austriacus valentinus

« Les prospectus publicitaires reçus sur la voie publique doivent être déposés dans les poubelles prévues à cet effet »

Bon, d’accord, la Saint-Valentin est une fête catholique puisqu’à presque chaque jour de notre calendrier est associé un « saint » (voir « A quand le “Saint-Jörg de Carinthie” ?« ). De la même façon que  Noël est devenu une fête chrétienne reprenant la fête païenne du solstice d’hiver, la Saint-Valentin s’est greffée sur les fêtes de la fertilité (cf. historique). Mais en Autriche, la Saint-Valentin est très catholique ! Ce matin, sortant de chez moi, je vois une femme distribuant aux passants de belles enveloppes rouges. Elle annonçait « De l’amour pour la Saint-Valentin ! ». Curieux de nature, j’ai pris l’enveloppe et l’ai ouverte. Je m’attendais à une pub et, effectivement, c’était une lettre de « Dieu » m’invitant à aller causer avec lui. Le très sérieux diocèse de Vienne m’invitait à passer entre 17h et 20h dans l’église la plus proche de mon domicile. On me promettait même la bénédiction personnelle d’un prêtre et si j’étais empêché, au verso on me présentait une liste de lieux et d’horaires. L’académie pour l’évangélisation, par exemple, est ouverte – pour la Saint-Valentin exclusivement – de 18 à 22h ! Et ce n’est pas tout, la belle enveloppe contenait aussi une lettre de Dieu. Si ! Rien que pour moi ! Il annonce qu’il peut faire Lire la suite

14 février 2012 Posted by | Uncategorized | , , , | 4 commentaires

Saint-Haider a déjà son pont !

(c) Karl Reigl - Cliquer pour agrandir

Bien sûr c’est en Carinthie, Land dont Jörg Haider était gouverneur de 1999 à sa mort en 2008, mais tout de même ! Le Lippitzbachbrücke qui avait été inauguré en décembre 2005 a été débaptisé en 2009 pour prendre le nom du saint homme (voir aussi dans les compléments). Une affaire de corruption (*) entoure le financement du pont, ce qui après tout cadre assez bien avec le personnage, tout comme la faute d’orthographe sur le nom du pont, puisqu’il manque un tiret (c’est le Jörg-Haider-Brücke). Sur la photo ci-dessous, on voit le gouverneur Gerhard Dörfler inaugurer fièrement les nouvelles pancartes mal orthographiées, Lire la suite

11 février 2012 Posted by | Uncategorized | , | 5 commentaires

Freud chez ma dentiste…

Cliquez pour zommerDans la salle d’attente du cabinet de mon amie dentiste  – que je recommande (*) -, j’ai pu lire un encadré prodiguant quelques conseils aux parents qui accompagnent leurs enfants.

La mention de l’inconscient (même si elle évoque das « Unterbewusste » au lieu de das « Unbewusste ») me semble un témoignage intéressant de l’influence du discours psychanalytique, et ce dans la ville qui a été le berceau de la psychanalyse (voir le Musée Freud). Je résume en français ce qu’on peut lire sur l’encadré ci-contre :


– Eviter les récompenses, cela ne peut que créer encore plus de stress.
– Eviter les négations du genre « Cela ne fait pas mal » ou « Tu ne vas rien sentir ». Votre enfant traduira automatiquement « Cela fait mal » ou « Tu vas sentir » ! Le subconscient ne connaît pas la négation !
– Les expériences négatives des autres ne doivent pas être détaillées à la maison.
– Vous ne devriez raconter que des choses positives sur vos visites chez le dentiste. Si vous n’avez rien de positif à raconter, taisez-vous.
– Préparez votre enfant avant qu’il entre dans la salle de soin. (…)
– Laissez-nous faire avec votre enfant (…)Dans le cadre de la comparaison Lire la suite

2 février 2012 Posted by | Uncategorized | , , , | 3 commentaires