Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Les progrès de la géothermie en Autriche

Cliquez sur l'image pour zoomer

Selon la très sérieuse International Geothermal Association (IGA), l’Autriche produit actuellement environ 1MW d’électricité en exploitant la chaleur de la terre (géothermie). A Bad Blumau, par exemple, les thermes conçues par Friedensreich Hundertwasser sont autonomes en électricité. A priori, ce pays richement doté de montagnes n’a pas vraiment besoin de telles sources d’énergie mais la géothermie fait partie des sources d’énergie d’avenir à ne pas négliger et l’Autriche entend faire état de ses compétences techniques (voir cet article sur la production d’électricité en Autriche – rapidement : l’hydroélectrique compte pour plus de la moitié de la production et suite à un référendum datant de 1978, le pays a décidé de ne pas se lancer dans la production nucléaire d’électricité).

A partir de 2014 ce sont 40MW qui doivent être produits à côté de Vienne, à Aspern, grâce à une source d’eau chaude à 150°C située à 5000m sous terre. Cette énergie sera utilisée pour chauffer 40 000 logements ou entreprises.

Sources: « AUSTRIA PLANS LARGE 40 MW THERMAL GEOTHERMAL HEATING PLANT » & « BAUSTART FÜR DAS GEOTHERMIE-KRAFTWERK ASPERN« .

Publicités

15 janvier 2012 - Posted by | Uncategorized | , , ,

2 commentaires »

  1. Attention à ne pas cofondre production et utilisation. En effet, comme tu le précises, l’energie hydrolique compte pour environ la moitié de la production énergétique autrichienne. Toutefois, si tu regarde le diagramme énergétique de 2005 (voir lien ci-dessous), tu constateras que l’Autriche est en majorité dépendante de ses importations énergétiques (pétrole, électricité, charbon et gaz).

    http://www.energyagency.at/fileadmin/aea/pdf/Energie_in_Zahlen/energiefluss-2005.pdf

    Darüber hinaus « das technisch-wirtschaftliche Gesamtpotential beträgt 56 TWh abzüglich des ausgebauten Potentials ergibt sich ein Restpotential von 18 TWh, werden davon noch Nationalparks (Hainburg) und UNESCO Weltkulturerbe (Wachau) abgezogen verbleibt ein Potential von 13 TWh ».

    http://www.setcom-project.eu/uploads/media/erneuerbare_energien_vor_nachteile.pdf

    On peut alors comprendre (du moins si on est bilingue :P) que, dans une optique de « consommation » croissante énergétique (car malgré tous les progrès techniques, la demande augmente toujours => « effet rebond ») l’Autriche a VRAIMENT besoin de développer d’autres sources d’énergies pour pouvoir espèrer un jour devenir autonome!

    Commentaire par Nicowien | 16 janvier 2012 | Réponse

  2. Ce qui nous intéresse c’est qu’un état ait pu prendre une initiative (ne pas utiliser le nucléaire) et donner à toute une population l’espoir que d’autres sources d’énergie soient concrètement exploitables. Il faut admettre que tôt ou tard il faudra changer de société, sans passer par des révolutions violentes. C’est à nous d’initier ce genre de mouvement…

    Commentaire par coulon | 18 novembre 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :