Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Des ronds de fumée, comme autant de zéros pointés

"Tradition, tradition..." il y avait pourtant bien des lieux sans tabac au temps de l'Empire Austro-Hongrois !!Dans de nombreux guides touristiques, l’Autriche est présentée comme le paradis des fumeurs (cf. Austria: One of Europe’s last smoking havens ou ce rapport du LA Times). Plus de 40% des Autrichiens fument et considèrent en général que la cigarette fait partie de la culture des cafés, trait important de l’identité autrichienne, ne serait-ce qu’en raison de la riche histoire des cafés viennois. Cette année, dans son cinquième rapport sur la maîtrise de la tabagie en Europe, l’Autriche arrive en DERNIÈRE position sur 31 pays, à égalité avec la Grèce (comme en 2007).

Cliquez pour zommer

Les pays sont notés sur 100 et les résultats vont de 77 pour la Grande-Bretagne, à 32 pour l’Autriche et la Grèce (55 pour la France, en 6ème position). Comment les notes sont-elles déterminées ? Il y a cinq composantes, notées sur 20 : le prix de vente des paquets, la publicité, la législation sur la consommation de tabac, les mesures de dissuasion et enfin les mesures d’aides aux fumeurs qui souhaitent s’arrêter.

Lire la suite

31 mars 2011 Posted by | Autriche | , , , , , | 2 commentaires

Cent ans plus tard, encore des combats à mener…

Frauentag 1911

Vienne, 1911 (source : Österreichische Nationalbibliothek)

Le première fois que la Journée internationale des droits de la femme a fait l’objet d’une manifestation, c’était le 19 mars 1911, dans quatre pays simultanément : au Danemark, en Allemagne, en Suisse… et à Vienne, alors capitale de l’Autriche-Hongrie. On avait compté environ 20 000 personnes sur le ‘Ring’, ce boulevard circulaire qui délimite le coeur de la ville. Cent ans plus tard, l’affluence n’était que d’un tiers… alors que de nombreux combats sont encore à mener (comme en France). En Autriche, le travail précaire à temps partiel touche deux fois plus les femmes que les hommes (cf. ces données) et on estime qu’à travail égal, les femmes ont 25% de salaire en moins. Elles ne sont que 3,9% dans les conseils d’administration des 20 plus grosses entreprises cotées en bourse (8,5% dans les conseils de surveillance). Neuf de ces entreprises n’ont aucune femmes dans leur conseils de surveillance (bwin Interactive Entertainment AG, Flughafen Wien AG, Intercell AG, Mayr-Melnhof Karton AG, RHI AG, Schoeller Bleckmann oilfield equipment AG, Semperit AG Holding, Voestalpine AG, Zumtobel AG).

Il y a bien quelques femmes au gouvernement mais comme le faisait remarquer Irma Schwager, une grande résistante très active dans les mouvements féministes, « A quoi bon six femmes au gouvernement, si elles ne font pas de politique pour les femmes ? » (voir référence ci-dessous). A titre d’exemple,

Lire la suite

20 mars 2011 Posted by | Autriche, Féminisme, Sexisme | , , , , | Un commentaire

Une femme extraordinaire, Anita Lasker-Wallfisch

Wien-Meidling, 11 mars 2011Jeudi 10 mars, pendant que s’ouvrait à l’institut français de Vienne le colloque sur « la musique, la politique et le national-socialisme en Europe » (évoqué dans le billet précédent), Anita Lasker-Wallfisch était elle invitée à l’université populaire de Meidling, un quartier pluriethnique de Vienne où j’ai  le plaisir d’habiter. Mme Lasker-Wallfisch est la dernière survivante connue de l’orchestre de femmes d’Auschwitz. Née à Breslau en 1925, elle a assisté à l’arrestation de ses parents en avril 1942 (ils ont été assassinés peu après). Placée en orphelinat avec sa soeur Renata, elle s’est engagée à 16 ans dans la Résistance. Les deux soeurs ont été arrêtées à leur tour en septembre pour avoir fabriqué de faux-papiers et déportées à Auschwhitz où elle survécurent grâce à la musique : à l’arrivée, Anita a indiqué qu’elle jouait du violoncelle et a pu ainsi rejoindre l’orchestre d’Alma Rosé. A l’arrivée des troupes soviétiques, elle fut ensuite déportée à Bergen-Belsen et y vécut l’enfer. En Grande-Bretagne, elle participa ensuite à la fondation de l’English Chamber Orchestra où elle joua jusqu’à la fin des années 1990.

Lire la suite

12 mars 2011 Posted by | Antisémitisme | , , , | 5 commentaires

Une maladresse inaugurale ?

Le Staatsoper en 1939L’institut d’histoire contemporaine de l’université de Vienne a organisé (en collaboration avec l’Institut français de Vienne, le Centre Arnold Schönberg, le ministère de la culture et l’Opéra de Vienne) un symposium sur « la musique, la politique et le national-socialisme en Europe » (ici le programme sur le site de l’Institut français).

Dans l’exposition (qui se tient du 11 mars au 10 avril), accompagnant ce colloque, on peut voir dans le détail comment, suite à l’arrivée des nazis à Vienne, la programmation de l’Opéra national (Staatsoper) a été modifiée (et les musiciens juifs rapidement limogés, cf. mon billet sur le concert du nouvel an). Le 17 mars 1938, c’est l’opéra du compositeur tchèque Bedřich Smetana, Dalibor, qui devait être joué. Pour ne pas froisser les nazis, puisque Smetana représentait l’aspiration à l’indépendance tchèque, c’est Fidelio de Beethoven qui fut choisi.

En raison des bombardements, dix années de travaux furent nécessaires pour reconstruire l’Opéra. Le 5 novembre 1955, soit quelques mois après la fondation de la Deuxième République (avec le départ des Alliés) le Staatsoper fut à nouveau inauguré (voir ces excellentes actualités d’époques). D’après vous, quelle fut l’oeuvre choisie ? Un opéra de Mozart ou un des nombreux autres opéras autrichiens ? Le Dalibor qui avait été déprogrammé en 1938 ? Non, ce fut… Fidelio ! Là encore, on m’accordera le droit d’y voir au moins une maladresse… inaugurale ?

12 mars 2011 Posted by | Autriche, Mémoire, Nazisme | , , , , , | Laisser un commentaire

Autriche : le catholicisme détermine la politique des transports

Cliquez sur le texte pour voir la copie d'écran

La religion catholique… détermine même la politique écologique de la société nationale des chemins de fer, l’ÖBB (Österreichische Bundesbahnen) ! C’est à l’occasion du « Mercredi des Cendres », marquant le début des 40 jours de carême, que l’ÖBB a annoncé son programme « carême de voiture« , en coopération avec l’Eglise ! Pour permettre aux croyants de méditer, ils sont invités à laisser leurs voiture et prendre les trains, les fréquences étant augmentées pendant la période. Je me demande s’il n’y a pas plus de musulmans qui font le ramadan que de chrétiens qui font le carême… mais le poids du catholicisme est tellement important en Autriche… Cela devient presque risible (cf. cet autre billet).

11 mars 2011 Posted by | Autriche, Catholicisme | , , | Laisser un commentaire

Tapis rouge pour l’ésotérisme raciste

Rudolf Steiner est en bonne place à Vienne... au Schweizer GartenSur RFI, le 24 février dernier, dans l’émission Accents d’Europe, on pouvait entendre un reportage (ici en mp3) de Louise Estatof, à Berlin, sur « une école qui donne une vraie place aux parents, mais aussi et surtout aux enfants ». Il s’agit là, toujours selon la journaliste, de « l’un des principes de base des écoles Waldorf, qui veulent mettre en valeur les potentialités propres à chaque enfant ». Le phénomène est loin d’être marginal car on compte actuellement près de 700 écoles de ce type en Europe, dont 222 en Allemagne, pour 80 000 élèves. Le nom ‘Waldorf’, vient de l’usine de cigarettes Waldorf-Astoria, à Stuttgart, où une première école fut ouverte en 1919 pour les enfants d’ouvriers.

Le fait que ces écoles soient autogérées peut sembler sympathique au premier abord mais l’auditeur pouvait avoir la puce à l’oreille en entendant que parmi les matières enseignées aux élèves de 7 à 14 ans, on trouve la « mythologie nordique » (et la minéralogie). La journaliste explique ce ces écoles Waldorf ont été initiées par « le philosophe et précepteur Rudolf Steiner ». Ce n’est qu’à la fin du reportage qu’elle fait part de quelques réserves : « beaucoup associent [ces écoles] à des sectes qui inculquent aux élèves l’anthroposophie mouvement spirituel découvert par Rudolf Steiner et qui prône la réincarnation ». Incontestablement, le verbe « inventer » aurait été plus adéquat que « découvrir »… si l’on penche de près aux écrits de ce M. Steiner…

Lire la suite

9 mars 2011 Posted by | Uncategorized | , , , , | 55 commentaires

La collection pour l’été 2011 est sortie !

Comme l’an dernier, je ne résiste pas à la tentation de reproduire la première page d’une brochure publicitaire diffusée très largement en Autriche par un discounter. Pas d’inflation depuis l’an dernier, le modèle n’a pas non plus tellement changé ! Ici en Autriche, il n’est pas rare de voir des gens habillés comme ça, jusqu’à peu il y avait des subventions en Carinthie pour l’achat de ces costumes.

4 mars 2011 Posted by | Autriche | , , , | Un commentaire

Encore une tradition autrichienne dont on se passerait volontiers !

Le comédien Hubsi Kramar en l'an 2000Le Bal de l’Opéra qui se tient à Vienne chaque année est présenté en Autriche comme le « deuxième événement culturel national » (« zweiten nationalen Kulturereignis« , Die Presse, 22 février). Il s’inscrit certes dans une longue tradition, puisque celle-ci remonte à 1877, mais prétendre que ce bal a (encore) une dimension culturelle, c’est pour le moins exagéré. Depuis des semaines les journaux annoncent les préparatifs et spéculent sur la venue des vedettes (voir ce billet). Dans la catégorie « vedettes », c’est incontestablement la jeune prostituée de M. Berlusconi, « Ruby », qui a eu le plus d’audience (ici les photos de sa conférence de presse, la séance d’autographes avec les centaines de badauds qui font la queue au centre commercial…).

Lire la suite

4 mars 2011 Posted by | Uncategorized | , , | 3 commentaires

L’égoïsme occidental et les torchons « gratuits »

Heute, 3 mars 2011Alors que des révolutions sont en cours au Maghreb et que le monde musulman est en ébullition, le torchon « gratuit » nommé Heute (Aujourd’hui) ose titrer « A cause de Gaddafi : l’essence chère comme jamais ! » avec comme sous-titre « l’automobiliste est en colère : un litre de super coûte déjà 1,356 €. Pendant ce temps les Libyens se font massacrer par leur dictateur 😦

En-dessous, l’annonce du grand événement du mois : le Ball de l’Opéra, où l’une des invitées sera « Ruby », l’ancienne prostituée de M. Berusconi (du temps où elle était mineure)…

Sur le traitement médiatique de ce qui se passe en Libye et dans les pays voisins, la correspondante du Monde en Autriche, Joëlle Stolz, était invitée le 2 mars à un débat sur la liberté de la presse et elle a fait l’observation suivante, que je trouve très pertinente : ce qui se passe est comparable à l’effet du 11 septembre. A l’époque, l’occident découvrait, effaré, des hommes prêts à mourir pour instaurer la charia. Aujourd’hui, ces musulmans sont prêts à mourir… pour la liberté de la presse, pour l’égalité, pour la liberté et l’abolition des privilèges. Au lieu de soutenir clairement ces mouvements, les torchons populistes et la majorité des Européens qui les lisent  1°) se soucient de rapatrier leurs ressortissants, 2°) s’inquiètent des conséquences économiques pour leur confort habituel et 3°)  se demandent quand il pourront repartir bronzer à bas prix dans ces pays…

[Sur Heute et les gratuits autrichiens, voir ce billet ou celui-là.]

3 mars 2011 Posted by | Autriche | , , , | Un commentaire

Vienne le paradis du logement social

Vienne, c’est une qualité de vie exceptionnelle (comme je l’expliquais ici) mais c’est aussi une ville assez égalitaire, dans le sens où les logements sociaux sont partout. Ce n’est pas comme à Paris, où les pauvres sont relégués en banlieue ou dans quelques arrondissements de l’est-parisien, ni comme aux Etats-Unis où, au contraire, les quartiers centraux sont délaissés aux moins fortunés tandis que les plus riches vivent dans des résidences ‘sécurisées’ à l’extérieur. Ici, les logements sociaux sont partout et de nombreux immeubles arborent fièrement la date de leur construction en précisant qu’il s’agit d’un programme de construction municipal, dans les années 20, 30, ou après-guerre. Le complexe Karl-Marx-Hof, sur la photo ci-contre, constitue avec ses 1100m de longueur (sans interruption) le plus long immeuble  locatif du monde ! Des rues le traversent par un système ingénieux d’arcades.

Lire la suite

3 mars 2011 Posted by | Uncategorized | , , , | 3 commentaires