Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Götz Aly : « Un antisémitisme avant tout motivé par la jalousie »

Götz Aly & Renata Schmidtkunz

Le 2 février 2011, à Vienne, l’historien allemand Götz Aly a développé dans sa conférence intitulée « Ascension sociale, jalousie et haine contre les Juifs, 1880-1933 » une thèse selon laquelle ce serait avant tout par jalousie que de nombreux Allemands seraient devenus antisémites. Bien entendu, lorsqu’on s’intéresse à l’histoire de l’Autriche, le propos peut sembler lacunaire. Aly a cru bon de préciser que c’était l’Allemagne qui était le pays à l’origine de la dictature nazie, le pays qui avait construit les camps de la mort, mais il oubliait alors le rôle prépondérant des Autrichiens (avec 8% de la population du Reich, ils constituaient cependant 14% des SS, 40% du personnel des camps d’extermination… et 70% des services responsables de la logistique de la solution finale sous la direction d’Eichmann, cf. David Art, The Politics of the Nazi Past in Germany and Austria, 2005, Cambridge University Press, p. 43).

Dans une salle des fêtes du Rathaus tellement remplie que des employés de la mairie ne cessaient d’ajouter des chaises, Aly a commencé par expliquer que les Juifs allemands avaient su mieux que les autres, après la révolution de 1848, entrer dans la « modernité ». Une différence toujours croissante entre les biens s’est alors développée, corrélée par des différences encore plus fortes au niveau de l’éducation : les Juifs envoyaient bien plus souvent leurs enfants à l’école pendant que les protestants (majoritaires en Prusse d’où sont issues les statistiques présentées) ou les catholiques (dans le sud de l’Allemagne) considéraient souvent que la lecture abîmait les yeux. De plus, le contraste était plus saisissant encore au niveau des jeunes filles. Un peu à la manière de Yuri Slezkine dans Le Siècle juif (présenté ici), Aly a donné tout un ensemble de statistiques sur la surreprésentation des Juifs dans le système scolaire, dans le paiement de l’impôt ou encore dans les professions relevant de la médecine (les postes de fonctionnaires leurs étaient interdits). Lire la suite

6 février 2011 Posted by | Antisémitisme, Uncategorized | , , , | Laisser un commentaire