Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Un classement autrichien bien particulier…

Depuis mars 2010, suite aux scandales répétés de viols et autres violences dans les églises et pensionnats catholiques, une hotline a été mise en place pour les personnes concernées par la violence dans l’Église (« Hotline für Betroffene kirchlicher Gewalt »). Un ancien membre de la « Commission de protection des victimes » a apporté quelques précisions à l’occasion du premier bilan statistique rendu public le 24 novembre 2010.

En huit mois, 325 personnes ont osé appeler (partie émergée de l’icerbeg ?) alors que le service de médiation est évidemment liés aux bourreaux, et non aux victimes. Holger Eich, ancien psychologue de la commission, déclare que s’adresser à ce service, c’est comme « s’adresser au juge qui ne parle pas avec les victimes mais connaît bien les bourreaux ».

264 des 422 personnes incriminées sont des prêtres (63%). Leurs crimes et sévices ont été commis à 58% dans les internats catholiques. Près de 60% des cas remontent aux années 60 et 70. Dans plus de 43% des cas, les souffrances ont duré plus de deux ans ! 18% des victimes féminines ont souffert pendant plus de 8 ans. 12% de celles et ceux qui ont appelé la hotline avaient 6 ans ou moins au moment des faits. Dans 80% des cas, les crimes et sévices ont été commis quand les enfants avaient entre 7 et 14 ans.

Et le classement, enfin :

la Haute-Autriche l’emporte de peu devant Vienne, avec 73 cas contre 72, ces deux Länder étant suivis de près par la Basse-Autriche avec 68 cas ! En voilà du suspens pour les années à venir… La conclusion d’Holger Eich, qui met en cause Christoph Schönborn (l’archevêque de Vienne), est délectable : « Il semble que ce soient justement les prêtres [« geweihte Priester »] qui représentent le plus grand danger pour les enfants… et l’Église demeure la seule institution en Autriche qui offre une garantie de l’emploi aux pédophiles. »

Source : M. Rohrhofer, « Das Schweigen des Kardinals« , Der Standard, 25. November 2010, S. 10 & 34 et sur ce blog, au sujet des cas révélés en mars 2010, ces billets.

Publicités

30 novembre 2010 - Posted by | Autriche, Catholicisme, Uncategorized | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :