Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Un gratuit qui « offre »… de la xénophobie !

Heute est le principal journal « gratuit » à Vienne. Il est « gratuit » dans le sens où il n’a pas de prix de vente, le lecteur s’engage simplement à avaler de nombreuses publicités… et subit les effets d’un populisme de la pire espèce.  Le jour de la signature du programme commun entre les sociaux-démocrates et les Verts, pour gouverner Vienne suites aux récentes élections régionales, Heute titre « Les allocations familiales pour 200 000 étrangers !« .

Sous-titre : « Augmentation de 8%, dans les 9 ans à venir, des sommes versées aux citoyens européens et aux Turcs. Cela nous coûte chaque année 312 millions d’Euros. Le FPÖ [parti d’extrême droite de M. Strache] pour une réduction immédiate, p. 4-5 ». Comme le souligne Robert Misik, journaliste et auteur indépendant, cette manchette repose sur une confusion entre les allocations familiales et l’instauration d’un revenu minimal (auquel s’ajoute 200 € par enfant). Au passage, on note également l’europhobie primaire. Une telle une est abjecte et nuit gravement au climat politique autrichien.

Pour RFI, Blaise Gauquelin a dressé un portrait de Maria Vassilakou, la responsable des Verts nommée aux côtés du maire sortant qui a été réélu, Michael Häupl (social-démocrate). Comme Maria Vassilakou est née grecque, arrivée à 19 ans pour étudier à Vienne et devenue autrichienne par mariage, le torchon populiste Kronen Zeitung (cf. ce billet, au moment de de la  mort du rédacteur en chef historique de la ‘Krone‘) a osé titré « Häupl gouverne avec une Grecque ! ». L’entretien avec l’ambassadeur de Turquie en Autriche, Kadri Ecved Tezcan, avait eu l’effet d’une bombe dans le paysage politico-médiatique autrichien, le 9 novembre dernier (même la BBC a signalé ces turbulences). Il déclarait notamment : « en dehors de la période des vacances, les Autrichiens ne s’intéressent pas aux autre cultures. » Il est vrai que si les lecteurs de la Kronen Zeitung aiment particulièrement passer leur vacances en Grèce, leur journal ne témoigne guère d’enthousiastes à l’idée que Vienne soit gouvernée par une vice-maire d’origine grecque.

16 novembre 2010 - Posted by | Autriche | , , ,

Un commentaire »

  1. Ils sont gonflés quand même au Kronen Zeitung !
    Dans la même première page, ils pointent l’origine grecque de Vassilakou comme si c’était une tare, et juste en dessous ils nous mettent une photo du couple « le plus chaud d’Autriche » composé du joueur de tennis Melzer et de la nageuse Mirna Jukic… Là on préfère ne pas rappeler l’origine Serbe de Jukic. Ben oui, sans elle, l’Autriche n’aurait pas de nageuse médaillée olympique.

    Commentaire par Sébastien | 16 novembre 2010 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :