Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Action « Nuit et Brouillard » dans l’Autriche de 2010

Voir à la fin de ce billet , la réponse reçue du responsable des affaires politiques du cabinet de Mme Marek – Auch auf Deutsch.

Non, ce n’est pas en hommage à la célèbre chanson de Jean Ferrat (ni au film d’Alain Resnais) qu’une femme politique autrichienne parle en 2010 d’action « Nuit et Brouillard ». La vidéo ci-dessous, diffusée le 26 mars 2010, est brève : Christine Marek, Secrétaire d’Etat au ministère fédéral de l’économie et du travail, également responsable du parti conservateur ÖVP pour Vienne, nous explique pourquoi elle est opposée à la mesure des sociaux-démocrates (du SPÖ) consistant à instaurer une année de Kindergarten gratuite et obligatoire pour les enfants de 5-6 ans avant leur entrée à l’école (en Autriche comme dans la plupart des pays, il n’y a pas d’école maternelle).

Mme Marek prend l’exemple de deux Länder dirigés par le SPÖ où la mesure ne semble pas pouvoir être « durable » pour des raisons financières. Pour évoquer ces mesures prises rapidement, elle évoque (à 0:42′) une « Nacht-und-Nebel-Aktion », ce qui renvoie très clairement à la directive nazie de 1942. Le parallèle est osé, non ? N’est-ce pas là une forme de minimisation de ce qui s’est passé (‘Verharmlosung’)? Ne peut-on pas choisir aujourd’hui d’autres mots que ceux de la Langue du Troisième Reich (cf. ce livre de Victor Klemperer) ? Les mots ont un sens !

Ci-dessous un sondage, à vous de vous exprimer.

PS/ Merci à Julie-Anne pour avoir attiré mon attention sur cette vidéo.


J’avais demandé le 29 mars à Mme Marek de prendre position et j’ai reçu le 7 avril la réponse ci-dessous. Elle ignorait l’origine de l’expression et « regrette vivement l’émotion suscitée ».  Gerhard Hammerer écrit :  « Je peux cependant comprendre que le degré de connaissance de cette expression soit tout autre en France, car davantage de personnes se sentent touchées (…). » Cette phrase demeure un peu énigmatique (en France on serait plus touchés car plus concernés par la période nazie ? car il y a plus de Juifs qui vivent en France ?) mais quoi qu’il en soit je REMERCIE M. Hammerer et Mme Marek pour leur réponse ! Dont acte.

Sehr geehrter Herr Dr. Segal !

Besten Dank für Ihre Anfrage an unsere Landesparteiobfrau Christine Marek, die mich gebeten hat, Ihnen zu antworten. Der Ausdruck « Nacht- und Nebelaktion » bezeichnet in der österreichischen Umgangssprache eine Aktivität, die überraschend, ungeplant und ohne Bedachtnahme auf die Folgen und daraus abgeleiteten Notwendigkeiten erfolgt. Die Einführung des Gratiskindergartens im Jahr 2009 – jahrelang von der ÖVP Wien gefordert und von der SPÖ abgelehnt – war leider in diesem Sinne schlecht vorbereitet. Ich darf hiezu auf einen Kommentar von Doris Knecht in der Tageszeitung Kurier vom 6. April verweisen. Sie steht nicht im Verdacht, eine Anhängerin der ÖVP Wien zu sein:

« Die Stadt Wien hat mit der Einführung der Gratiskindergarten Fakten geschaffen – mit Blick auf die Wien-Wahl natürlich. Die Praxis funktioniert bisher durchaus suboptimal: Denn wer sagt, der Kindergarten ist ab dem Tag X gratis, müsste an und für sich rechtzeitig dafür sorgen, dass man genug gut ausgebildetes Personal und ausreichend Kindergartenplätze hat, wenn man sie dann braucht. Das war nun eindeutig nicht der Fall.
Und es wird sich erst zeigen, ob man sich nach der Wien-Wahl halt irgendwie durch die Mangelwirtschaft improvisiert und kalmiert, oder ob man tatsächlich für genügend Plätze sorgt und mehr Menschen beiderlei Geschlechts für den Beruf der Kindergartenpädagogin, des Kindergartenpädagogen begeistert. Wofür man für gewöhnlich mit ausreichend guten Ausbildungsplätzen und anständiger Bezahlung sorgt. Von all dem ist man derzeit weit entfernt. »

Dass der Ausdruck « Nacht- und Nebelaktion » seinen Ursprung im nationalsozialistischen « Nacht- und Nebelerlass » hat, war unserer Landesparteiobfrau nicht bekannt, es ist auch nicht Allgemeinwissen hier in Österreich. Ich kann aber nachvollziehen, dass der Wissensstand in Frankreich aufgrund der persönlichen Betroffenheit offenbar ein anderer ist und bedauere daher zutiest die Irritation, die die Wortmeldung ausgelöst hat
. Unsere Landesparteiobfrau wollte selbstverständlich in keinster Weise einen Bezug zu den grauenvollen Taten zur Zeit des Nationalsozialismus herstellen. Ich hoffe dass wir Ihre Anfrage damit ausführlich beantwortet haben und verbleibe

mit freundlichen Grüßen

Gerhard Hammerer

Dr. Gerhard Hammerer
Politik

ÖVP Wien – DIE STADTPARTEI
Rathausplatz 9, A-1010 Wien

29 mars 2010 - Posted by | Autriche, Mémoire, Nazisme | , , ,

4 commentaires »

  1. je viens de mettre la vidéo sur Facebook, j’ai demandé à mes amis si c’était choquant. On verra. Les références, ne sont pas les mêmes. Le couvre-feu, la religion sur la Meldezettel, ce sont des trucs qui à nous francais nous rappellent des périodes sombres mais ici, c’est normal. et c’est vrai il ne faut pas toujours chercher la petite bête. J’attends la réponse de mes amis (qui savent m’éclairer) et après je vote.

    Commentaire par julie | 29 mars 2010 | Répondre

  2. Finalemant aucune réaction des mes Friends. Mon mari connait l’expression seulement dans le sens « à la faveur de la nuit » comme c’est décrit dans l’article de Wikipedia. Il n’a jamais entendu parler de la directive nazie. ( il a 30 ans) Cette expression renvoie aussi à un opéra de Wagner. Il est probable que ce soit juste un malentendu. Un facheux malentendu mais un malentendu quand-même. Cette dame a un site internet, il est possible de lui y laisser un message. Mon allemand n’est pas assez bon pour que je me sente à l’aise de lui demander quelques explications. De toute facon, même si elle n’a pas voulu parler de notre »Nuit et brouillard », un petit cours d’histoire ne devrait pas lui faire de mal. Affaire à suivre…

    Commentaire par julie | 29 mars 2010 | Répondre

  3. Nacht-und-Nebel est une expression allemande qui veut dire « en douce ». Elle existait bien avant le nazisme, et s’utilise tous les jours, autant ici qu’en Allemagne.
    Ce genre « d’erreur » est très genante…Assez d’hystérie anti-autrichienne SVP!

    Commentaire par M. de Gosson | 2 avril 2010 | Répondre

    • Je crois que l’expression fait débat, des Autrichiens et des Allemands m’ont donné des avis contradictoires. Il y a aussi un forum où ceci a été discuté sereinement (i.e. sans s’accuser d’hystérie). Je veux bien reconnaître que j’ai eu tort de m’emporter mais après tout, si cela permet de s’interroger sur le sens des mots et leur utilisation, c’est pour moi davantage une forme de maïeutique que d’hystérie. Cf. le dernier billet en date : lorsque l’un des trois candidats aux élections présidentielles parle de « babycauste » pour dénoncer l’avortement, on est bien d’accord qu’il se réfère à l’holocauste, non ? Les mots ont un sens, j’y reviens.

      Commentaire par segalavienne | 2 avril 2010 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :