Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Foot : ces crimes dont on ne parle pas…

Bien sûr, la fusillade d’un bus de footballeurs professionnels s’est remarquée, il y a quand même eu deux à trois morts. Il faut être honnête, ce n’est pas vraiment la compétition de foot, la Coupe d’Afrique des nations, qui en est responsable. Les “Forces de libération de l’État du Cabinda” cherchaient avant tout à occuper l’attention des média en attaquant début janvier l’équipe nationale du Togo.

Le foot tue par contre sur les terrains et autour : des joueurs sont victimes de “morts subites” et les charmantes localités de Heysel, Furiani ou Sheffield ont acquis une renommée qu’il n’est pas besoin de commenter. Juste pour mémoire, tout de même : au Heysel, le 29 mai 1985, après avoir retiré les cadavres des tribunes (39 morts !)… le match a repris, Platini a marqué son pénalty, tout allait pour le mieux sur la planète foot.

Par contre, ce qui est moins connu, c’est que le foot sert aussi à étouffer les crimes. Le cas de la coupe du monde de 1976 jouée en Argentine est bien entendu exemplaire : les stades qui servaient de centre de torture sous le régime de Videla ont servi au grand barnum quadriennal et l’Argentine a pu redorer son image, comme la Chine avec les Jeux de la honte, pendant l’été 2008 (ici une recension de cette revue que j’avais publiée à cette occasion).

Mais puisque ce blog concerne avant tout l’Autriche, voici une suite de la Coupe d’Europe de football intéressante, révélée par l’hebdomadaire Falter en décembre 2009. En Juin 2008, pendant cette grand messe (critiquée sur ce blog ici ou là), on avait appris qu’un Africain était mort dans un incendie ACCIDENTEL, dans un centre de demandeurs d’asile, à Klagenfurt. La police de Carinthie avait affirmé qu’une cigarette mal éteinte était à l’origine de “ l’incident ”. Or, on apprend plus d’un plus tard (en décembre 2009) que des hooligans croates et allemands qui résidaient dans les environs de ce centre, ont probablement profité de la belle “ fête du foot ” pour mettre le feu à ce centre. C’est d’ailleurs lors de cette belle fête que de nombreux néo- et anciens nazis se sont retrouvés, comme Milivoj Asner, né en 1913, nazi notoire, toujours protégé par l’Autriche, qui se pavanait à Klagenfurt pendant les matchs.

Concernant la mort de cet Africain, toujours anonyme, les experts sont formels : l’incendie était bien criminel, des traces de produit incendiaire ont été retrouvées (‘Brandbeschleuniger’) et DE PEUR DE NUIRE A L’IMAGE DU PAYS PENDANT L’EURO, ce MEURTRE a été passé sous silence.

Le foot tue et sert à étouffer les crimes racistes… en Autriche aussi !

Merci à Louise qui a attiré mon attention sur cette histoire en me transmettant cet article.

Les entrées sur ce blog consacrées à la critique de la Coupe d’Europe 2008, sont .

14 janvier 2010 - Posted by | Anti "foot professionnel", Anti-foot, Autriche, Nazisme, Sport

5 commentaires »

  1. Le foot est un sport qui prend des dimension souvent apocalyptiques. J’ai été sidérée d’apprendre, il y a peu, qu’il existait une église Maradonnienne en Argentine.
    Les hooligans et assimilés sont légions, les violences sur les stades sont quasi systématiques lors des matchs. Pourtant personne ne semble vouloir y remédier.
    D’un autre côté, dans ce même pays, il est un club de foot qui a trouvé le moyen d’aider les populations en grandes difficultés financières (en ouvrant une école dans les bâtiments du stades, en mettant des médecins à la disposition des membres du club etc… ).
    J’ai personnellement beaucoup de mal à comprendre cette passion que les gens éprouvent face à ce sport. Et je suis souvent dégoutée à l’idée de l’argent que cette activité brasse quotidiennement. Et le pire c’est que c’est certainement à cause de cette activité économique qui dépasse l’entendement que les autorités ferment si souvent les yeux sur les extrêmes trop souvent meurtriers que peut générer le foot.
    Maintenant quelle mesures concrètes pourrions nous prendre pour enfin apaiser les choses? j’avoue ne pas le savoir.

    Commentaire par Kalystah | 14 janvier 2010 | Répondre

  2. Le football est le sport le plus populaire de la planète; il est le reflet de la société avec ses bons cotés et ses mauvais cotés.

    Il faut dénoncer la violence, le racisme, la bètise sur les stades; il faut aussi voir comment c’est une passion commune qui unit les hommes partout sur la planète (à part aux US et en In de).

    Qui n’a jamais entendu au bout du monde dans un pays dont on ne parle pas un mot: « France? » « Zidane super! »

    Bertrand (passioné de foot comme on l’aura compris!)

    Commentaire par Bertrand | 16 janvier 2010 | Répondre

    • « Zidane super ! », oui et puis ? Je préfèrerais entendre « France, Droits de l’homme », « France, liberté » ou que sais-je encore.
      Désolé, Zidane n’a RIEN à voir avec mon identité française. Je n’ai aucune espèce d’admiration pour ce millionnaire qui fait encore des pubs pour arrondir ses millions,même s’il tape fort dans sa baballe. Et j’ai mêmeun peu honte qu’on associe le mot « France » à un gars qui devant un milliard de spectateur, a assommé, sciemment, un autre joueur d’un coup de tête…
      La corrida aussi était populaire en Espagne, ce n’est pas une raison pour la soutenir.
      Les combats de gladiateurs aussi étaient très populaires. Et puis ?

      Commentaire par segalavienne | 17 janvier 2010 | Répondre

  3. Il est courageux de rappeler ce crime raciste masqué pour des intérêts footballistiques…Merci pour cette info bien attristante!

    Commentaire par Marie- Laure SEGAL | 19 janvier 2010 | Répondre

  4. C’est franchement pitoyable. Le football est un sport, la politique n’a rien a voir avec ça… C’est vraiment désolant mais bon c’est la nature humaine de tout perversifier!
    Salutations

    Commentaire par Arnaud | 21 avril 2010 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :