Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Compte-rendu d’une manifestation antifasciste… interdite en Autriche !

(c)JSEncore une maladresse ‘made in Austria’ qui méritait d’être soulignée : c’est très précisément 65 ans après la libération d’Auschwitz, le 27 janvier dernier, que la police viennoise a décidé d’interdire la manifestation qui visait à protester contre le ‘Bal viennois de la corporation’ (WKR-Ball). Mais derrière cette maladresse, c’est bien plus grave ! Ce bal, fondé en 1952, est devenu au fil des ans le lieu de rendez-vous de tout ce que l’Autriche comporte de plus nauséabond… avec des invités aux noms qui se passent de commentaire, comme Jean-Marie Le Pen, présent en 2008 aux côtés des fascistes de l’Ataka de Bulgarie, du Vlaams Belang etc. Parmi les hôtes réguliers, une majorité de représentants des corporations étudiantes (ici un excellent article à ce sujet). Ces corporations autrichiennes (‘Burschenschaften’) défendent une grande Allemagne et se montrent facilement nostalgiques du Troisième Reich. Leurs membres se reconnaissent avec des cicatrices au visage, obligatoirement à l’épée, selon des rites d’une autre époque. La Burschenschaft Olympia, qui perdure depuis 1859, est devenue un groupement ouvertement néo-nazi. Ils se sont notamment illustrés en invitant en 2005 un négationniste notoire, David Irving, pour une « conférence ». Sur leur site, on lit aujourd’hui, en 2010 (!), “En tant qu’Allemand, on peut être fier de bien des choses. C’est là que que l’expression ‘n’oublions jamais’ prend tout son sens.”

Lire la suite

30 janvier 2010 Posted by | Autriche, Europe, Nazisme, Uncategorized | , , , , | 4 commentaires

L’armée austro-macho

Comment peut-on filmer ça pour une institution autrichienne si contrôlée ? Cela a été ma première réaction en voyant la vidéo visant à attirer des nouvelles recrues au sein de l’armée fédérale. Je l’ai montrée à un collègue autrichien qui m’a dit, « mais non, c’est un faux ». Mais quelques heures plus tard, 25 articles dans les actualités Google étaient consacrées à l’événement.

Jugez par vous même

Pas besoin de sous-titres, si ?

Lire la suite

28 janvier 2010 Posted by | Autriche, Sexisme | , , , | 9 commentaires

Malaise autrichien – Unbehagen in der (österreichischen) Kultur

Hier unten auf Deutsch, ein Austausch mit Klaus Hipfl, ORF-Redakteur in der Abteilung Fernsehfilm (mit seiner Genehmigung).

La première autrichienne du film israélien Defamation (de Yoav Shamir, produit par Knut Ogris) a eu lieu à Vienne le 20 janvier au soir. La participation de l’Autriche au financement du film, tout comme le débat organisé à l’issue de cette projection, témoignent d’un malaise palpable vis-à-vis d’Israël et du génocide juif.

Le film est problématique car il aborde deux sujets délicats, sans donner les moyens à tous les spectateurs d’en saisir les enjeux. Plus embêtant encore, des propos tenus dans le film risquent d’alimenter un antisémitisme qui, en Autriche, est déjà bien présent (29% pour une extrême-droite ‘décomplexée’, lors des dernières élections législatives de septembre 2008 et un troisième président du Parlement, Martin Graf, qui ne cache pas son appartenance à Olympia, un groupuscule néo-nazi).

De quoi s’agit-il dans ce film ?

Lire la suite

21 janvier 2010 Posted by | Antisémitisme, Autriche, Catholicisme, Mémoire, Nazisme, Uncategorized | , , , , , | 4 commentaires

L’université technique de Vienne honorait un négationniste notoire en décembre 2009

Le 11 décembre dernier, le recteur de l’université technique de Vienne, Peter Skalicky, a honoré un négationniste notoire. Ni plus ni moins. Un diplôme d’ingénieur en or (!), « Goldenes Ingenieurdiplom », a été remis à Walter Lüftl, l’auteur du rapport qui prétend mettre en doute, selon des arguments scientifiques et techniques, les exterminations de masse qui ont eu lieu au camp d’Auschwitz-Birkenau.  Ce rapport, rédigé en 1991, est devenu une bible des négationnistes. Une recherche en anglais en entrant « Luftl-report« , montre bien dans quels milieux ce rapport est cité.

Le 17 décembre dernier, le quotidien de centre-gauche, Der Standard, a signalé ces faits dans un article intitulé « La TU honore un négationniste« . En réponse, Peter Skalicky s’est défendu à travers un communiqué de presse paru sur le site de la TU, dans lequel il affirme que s’il se souvient bien que Walter Lüftl avait déjà dû démissionner de la Chambre des ingénieurs en 1992, il avait oublié (!) que c’était en raison de ce rapport négationniste. Le plus CHOQUANT est qu’il écrit ensuite simplement regretter que cette histoire nuise à son université : « Je regrette profondément que la remise de diplôme à M. Lüftl puisse jeter une mauvaise lumière sur l’université technique de Vienne, ce qui n’est en aucun cas justifié. » De vives réactions ont été formulées par la Mairie de Vienne, par le représentant officiel de la communauté juive et autres associations, mais M. Skalicky ne voit qu’un problème d’image pour son établissement.

Lire la suite

16 janvier 2010 Posted by | Autriche, Mémoire, Nazisme | , , , , | 3 commentaires

Foot : ces crimes dont on ne parle pas…

Bien sûr, la fusillade d’un bus de footballeurs professionnels s’est remarquée, il y a quand même eu deux à trois morts. Il faut être honnête, ce n’est pas vraiment la compétition de foot, la Coupe d’Afrique des nations, qui en est responsable. Les “Forces de libération de l’État du Cabinda” cherchaient avant tout à occuper l’attention des média en attaquant début janvier l’équipe nationale du Togo.

Le foot tue par contre sur les terrains et autour : des joueurs sont victimes de “morts subites” et les charmantes localités de Heysel, Furiani ou Sheffield ont acquis une renommée qu’il n’est pas besoin de commenter. Juste pour mémoire, tout de même : au Heysel, le 29 mai 1985, après avoir retiré les cadavres des tribunes (39 morts !)… le match a repris, Platini a marqué son pénalty, tout allait pour le mieux sur la planète foot.

Lire la suite

14 janvier 2010 Posted by | Anti "foot professionnel", Anti-foot, Autriche, Nazisme, Sport | 5 commentaires