Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

L’Autriche profonde, d’un point de vue politique

Les élections régionales en Autriche, voilà bien un thème qu’on aurait du mal à vendre à des journaux français. Pourtant, dans un pays fédéral, les Länder ont du pouvoir et ces élections ont leur importance. La Carinthie est sur le plan politique le plus connu des neuf Länder car c’était le fief de Jörg Haider. Qui a noté que, malgré sa mort, en octobre 2008, son parti, l’Alliance pour l’avenir de l’Autriche (BZÖ) avait obtenu aux élections régionales de 2009 près de 45% des suffrages, auxquels il faut ajouter les 4% de l’autre parti d’extrême droite (le FPÖ), contre 42% en 2004 ? On en était donc en mars 2009 à près de 49% d’électeurs qui votaient pour un programme ouvertement xénophobe sinon proto-fasciste.

FPOe-PlakatEn septembre 2009, deux autres élections régionales avaient lieu. Le Vorarlberg d’abord. C’est où ça ? Tout simplement à la pointe occidentale du pays, la capitale est Bregenz, entre la Suisse à lest, l’Allemagne au nord et l’Italie au sud. Fin août, le directeur du musée juif de Hohenhems, Hanno Loewy, avait critiqué dans une lettre ouverte les affiches du FPÖ, notamment celle (ci-contre) qui appelait à restreindre l’attribution des allocations familiales aux « familles de la patrie » (des idées pour mieux traduire « heimische Familien » ? Il est clair que les étrangers ne sont pas compris dans l’expression). D’autres affiches affirmaient « L’allemand c’est obligatoire » ou encore « Pas d’interprètes [dans les hôpitaux] ».

Le chef du FPÖ au niveau du Land, Dieter Egger, en guise de réponse, s’est permis de traiter Loewy de « Juif exilé venant d’Amérique » (Exiljuden aus Amerika). Cette stigmatisation du Juif relevait de l’antisémitisme le plus effroyable.

Quel fut le résultat de cette campagne ? Les élections ont eu lieu le 20 septembre, le FPÖ a doublé ses voix, passant de 13 à 25% ! Les journaux populistes nationaux comme Österreich ou Heute (un quotidien gratuit), ont chanté les louanges d’un parti qui avait su parler aux Autrichiens.

SPOe-LinzEn Haute-Autriche (capitale: Linz), les élections ont eu lieu le 28 septembre. Cette fois-ci ce sont les conservateurs de l’ÖVP qui s’en sont pris aux étrangers avec cette campagne dénonçant les cadres du parti social-démocrate qui habitent dans des quartiers où il n’y a que 5,9% d’étrangers. Cf. ci-contre. Résultat, les sociaux-démocrates, au niveau national, ont annoncé qu’ils allaient voter des restrictions au droit d’asile ! Une vraie politique de droite, sinon d’extrême-droite. Les électeurs ont préféré voter pour l’extrême-droite qui s’affiche comme telle et le FPÖ, là encore, a doublé son score, passant de 8,4à 15,3% (auxquels il convient d’ajouter, là encore, les 2,5% du BZÖ)  !

Voilà, c’est un petit aperçu, assez triste sinon franchement alarmant, de la culture politique en Autriche.

27 septembre 2009 - Posted by | Autriche, Uncategorized | ,

Un commentaire »

  1. Bonsoir,

    il y a quelques années, je lisais Thomas Bernhard en me disant : quel talent, mais que d’exagération ! C’est drôle parfois, certes, mais quand même, comment peut-on prendre au sérieux un homme qui a décidé d’être en guerre ouverte contre son propre pays ?

    J’étais bien bête. Thomas Bernhard était un auteur réaliste et certains font tout pour justifier ses jugements en les faisant paraître aujourd’hui pour très modérés.

    Cordialement,

    Jean

    Commentaire par jean | 2 octobre 2009 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :