Le petit flambeau

L'Autriche vue par un universitaire français…

Mai 2009 – L’antisémitisme autrichien… à nouveau décomplexé

Hier über das Hotel (« Tiroler Hotel will keine jüdischen Gäste »), hier über die Neonazis, die am Wochenende in Ebensee auf überlebenden geschossen haben.

Voir à la fin de ce billet, la riche actualité concernant le fascisme en Autriche !

Est-ce le résultat de six longues années de coalition entre la droite et l’extrême droite ? Une partie de la population serait-elle désorientée depuis la mort de leur leader charismatique, Jörg Haider ?

Toujours est-il que dans le même week-end (9-10 mai) on apprend 1°) que des anciens déportés venus pour la commémoration de la libération du camp d’Ebensee (annexe de Mauthausen) ont été accueillis par des saluts hitlériens et même, plus tard, par des tirs (deux blessés !) et 2°) qu’un hôtelier du Tyrol a refusé la réservation d’une famille nombreuse de Vienne… parce que c’étaient des Juifs et que l’hôtelier avait fait de « mauvaises expériences » avec les Juifs. Le pire, c’est qu’il a osé l’écrire dans un courriel.

Le plus grave : les commentaires sur les sites des journaux, comme ici ou , mais aussi l’absence de réaction politique, en dehors de celle des Verts.  Ceci avait été écrit lundi 11 à midi. Quelques heures plus tard, le ministre des affaires étrangères, Michael Spindelegger, a condamné ces actes (le cas des attaques néonazies pendant la cérémonie du souvenir) ajoutant que ces « incidents » nuisaient à la « réputation internationale de l’Autriche » et « jettent une ombre sur l’Autriche comme destination touristique ». En V.O. ici, « Solche Vorkommnisse schaden dem internationalen Ruf Österreichs und werfen einen Schatten auf die Tourismusdestination Österreich. Wir dürfen nicht zulassen, dass unser Selbstverständnis als offenes und gastfreundliches Land durch haarsträubende Diskriminierung von Mitbürgern bewusst untergraben wird. »

Compléments :

Pour aller plus loin :

  • ce livre (photo ci-dessus) de Frank Bajohr, « Notre hôtel est garanti sans juif » (judenfrei), qui retrace l’histoire de l’antisémitisme quotidien dans les hôtels ou lieux de cure, en Allemagne et en Autriche, depuis les années 60… du XIXe siècle ! Il y a certaines continuités qui font peur.
  • Cet article que j’avais écrit sur Hinterbrühl, une autre annexe du camp de Mauthausen.

25 mai 2009

– Un des responsables du Ku Klux Klan, David Duke, de nationalité étasunienne, vit tranquillement en Autriche, dans la Land de Salzbourg, après avoir été expulsé de la République tchèque le 24 avril dernier, lorsqu’il faisait l’éloge du nazisme en présentant son dernier livre. Dans cet article du 25 mai, il est décrit comme un antisémite notoire, estimant que le « peuple russe est la clef pour la survie de la race blanche. » Cela fait des années qu’il utilise l’Autriche comme base arrière pour irradier l’Europe de ses pensées criminelles. En Autriche, il se dit photographe et vend des photos de paysages idylliques…

– Dans une boîte de nuit de Salzbourg, on organise en toute impunité des soirées avec différents uniformes nazis… cf. cet article

– Des jeunes Autrichiens qui tiennent des propos antisémites lors d’une visite de classe à Auschwitz… cf. cet article

27 mai 2009

Des saluts hitlériens pendant un meeting du FPÖ, le 26 mai à Graz…

28 mai 2009

Variantes du salut nazi, lors des journées du parti. Ce « Kühnengruss » est interdit en Allemagne mais pas en Autriche ni en Suisse. Quand Strache (leader du FPÖ) a été pris en photo faisant ce salut, il a prétendu vouloir commander trois bières…

Dans cet article, vous trouverez des extraits de la BD mettant en scène Strache, en super héros  qui sauve l’Autriche. Les doubles « S » sont représentés comme l’insigne des SS et la « BD » a été diffusée auprès de 500 000 jeunes car ici, le droit de vote a été abaissé à 16 ans. Aux dernières élections (Sept. 08, que j’ai commentées ici), les deux partis d’extrême droite ont recueilli ensemble 37 % des suffrages chez les moins de 30 ans, contre 29 % pour l’ensemble des électeurs…

11 mai 2009 - Posted by | Autriche | , , , ,

7 commentaires »

  1. Je trouve passionnants et contrastés les commentaires faits par les lecteurs autrichiens de l’article relatant le comportement abject de cet hôtelier. Segal à Vienne s’honorerait en les traduisant (au moins le bestof) pour ses lecteurs non germanistes. On attend ici encore la vitesse de réaction des autorités autrichiennes (comme pour le graffiti Adler) pour parfaire notre opinion. S’agissant de celle des citoyens autrichiens, elle ne me parait ni pire ni meilleur que celle de leurs homologues européens. Les résultats électoraux des partis populistes et xénophobes sont éloquents à cet égard

    Commentaire par cybertonton | 11 mai 2009 | Répondre

    • A ma connaissance, c’est quand même assez rare, en 2009, qu’on tire sur des anciens déportés…

      Commentaire par segalavienne | 11 mai 2009 | Répondre

  2. Ci-joint, l’interview de Muzicant qui s’exprime au sujet de cette affaire :
    http://tt.com/tt/tirol/story.csp?cid=7906050&sid=56&fid=21
    L’interview permet de nuancer le problème.
    Encore une fois, ce qui me sidère le plus, c’est l’absence de réactions côté politique et médias. Die Presse par exemple, n’évoque l’affaire que dans sa version en ligne.
    De même, concernant la manif des néonazis à Vienne vendredi dernier (à deux pas de la cérémonie d’ouverture de la Wiener Festwochen), silence radio dans les médias:
    http://www.politwatch.at/stories/du-bist-eine-schande-fuer-mein-land/
    exception, news qui propose un compte-rendu tellement lisse, qu’on a l’impression d’assister à une rencontre somme toute bon enfant entre les supporters de deux équipes sportives adverses :
    http://www.news.at/articles/0419/10/81166/gedenken-8-mai-rund-350-burschenschafter-heldenehrung

    Commentaire par Christophe | 12 mai 2009 | Répondre

    • même pas de compte-rendu de News, puisque je m’apercois après-coup, qu’il s’agit d’un ancien article.

      Commentaire par Christophe | 12 mai 2009 | Répondre

  3. décidément l’Autriche a fort à faire pour qu’un travail de mémoire soit enfin entrepris!
    Le contraste est saisissant avec l’Allemagne qui a fait beaucoup,même si hélas l’antisémitisme est aussi très présent,je crois!
    Merci pour cette information qui devrait être davantage relayée!

    Commentaire par Marie- Laure SEGAL | 12 mai 2009 | Répondre

  4. Impensable qu’une telle horreur puisse être tolérée

    Commentaire par anaoka | 29 mai 2009 | Répondre

  5. une remarque: Vienne est tres different du reste de l’Autriche.

    Commentaire par Maurice de Gosson | 10 juin 2009 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :